Randonnée Pédestre "A Petits Pas" Le_Poids est l'ennemi du randonneur
Boutons
 

Tout choisir au plus léger car n'oubliez pas
Le poids est l'ennemi du randonneur
(maximum 20% du poids du porteur)

L'habillement

En haut

L'hiver:
O
n respecte les 3 couches: un tee-shirt, manches longues ou courtes en fonction du froid ou du ressenti
Un pull chaud
Une veste

L'été:
2 couches
Tee-shirt
Veste

Aisé pour se déshabiller en cas de chaleur, le systême 3 couches est le meilleur isolant contre le froid, mieux qu'un seul pull épais

 

L'été deux couches suffisent en pensant que si le temps change, il vaut mieux avoir une veste
De même que la peau est mieux protégée du soleil intense quand elle est couverte


Choisir des matières légères, aérées et perspirantes
Demander conseil aux vendeurs du magasin
Les vestes doubles sont intéressantes mais restent chères

Avec capuche, bien fermable au cou
Les poches sont pratiques pour mettre mouchoirs téléphone, boussole, fiche sans avoir à fouiller dans son sac
De couleurs vives avec bandes réfléchissantes idéales pour être vu de loin (sauveteurs, chasseurs ...)

Une veste fine peut toujours se mettre dans son sac ou autour des hanches si on a chaud mais indispensable !

Le pantalon Long
Chaud en hiver
Léger en été


Préférez-le souple pour permettre les mouvements amples
Costaud pour éviter les déchirures
L'été, préférez les pantalons longs en toile légère qui peuvent s'ouvrir façon short ou bermuda car lorsque l'on passe dans le maquis ou la garrigue, il vaut mieux avoir les jambes recouvertes pour éviter les écorchures
Eviter les jeans ou coton épais qui sont trop raides quand on doit lever les jambes dans les montées et dans lesquels on transpire ce qui devient pénible sur la durée

Les chaussettes A proscrire :
les petites chaussettes en nylon ou acrylique (sans commentaire)
les chaussettes de tennis en coton :
Retiennent trop la transpiration, longues à sécher, entrainent, mouillées, une rigidité propice aux ampoules
La pure laine garde l'humidité
Les chaussettes coton sans chevilles ou courtes ont tendance à glisser sous le talon en marchant
Les chaussettes à côtes finissent par irriter


A privilégier :
La bouclette, dont le haut doit être ajusté au mollet sans comprimer la circulation sanguine
L'idéal est le mélange de fibres laine/polyester pour la chaleur et l'évacuation de la transpiration l'hiver
Coton/polyester pour l'été

Certains s'essaient à la chaussette de contention pour la circulation mais elle doit être très souple

Toujours talon et pointe renforcés
Ne pas écouter les conseils type: double chaussettes
Il faut pouvoir entrer dans la chaussure et ne pas être comprimé

Les chaussures

Elément le plus important de la tenue, à avoir absolument quelque soit le chemin pratiqué
C'est un achat prioritaire
A adapter aux types de randonnées choisies
Pour nous, petites et moyennes randonnées, il faut privilégier des chaussures légères
A tige haute pour éviter les coups sur les chevilles,
Souples, en toile épaisse
Perspirantes
Tout terrain (crampons qui évitent de glisser, amortissantes pour moins sentir les cailloux)

Toujours les imperméabiliser au moins une fois par mois


Elles doivent assurer une bonne adhérence au sol
Garantir le bon maintien du pied et de la cheville

Quand vous l'essayez pour la 1ere fois (en fin de journée), vous devez déjà y être confortable : pas d'orteils serrés, pas de frottements au niveau du talon
Marcher plusieurs fois de long en large dans le magasin, les deux chaussures aux pieds, avec des chaussettes adaptées
Ne les prenez pas si elles vous serrent, elles ne se donneront pas !
Essayez donc plusieurs marques et plusieurs formes jusqu'à trouver celles qui vous vont

Ne jamais faire de rando avec chaussures neuves, toujours les "casser" avant

Des lacets plats


Glissent moins que les ronds


Elles doivent vous durer en moyenne 5 ans, à condition de les utiliser régulièrement, moyenne d'usure
Egalement des crampons
Quand on utilise trop peu ses chaussures le risque est que la colle de la semelle devienne rigide, sèche et devienne friable et donc qu'elle se décolle
(et souvent cela arrive au moment de la rando ! )
Les bâtons Parce que cela aide à la marche, dans les montées et surtout les descentes
Soulagent la marche au niveau des genoux
Permettent une meilleure répartition du travail musculaire
Stabilisateurs


Deux valent mieux que un
Vérifiez que des embouts spécifiques sont compris dans l'emballage
Télescopiques de façon à les adapter à sa taille, mais aussi à les réduire et mettre dans le sac s'ils deviennent gênants
Le "nec" étant avec amortisseurs et silencieux
Les guêtres
Evitent de se mouiller les mollets et les pieds en recouvrant la tige des chaussures
Surtout si vous mettez une cape longue
Utiles dans la neige
Sur un terrain friable ou sablonneux pour éviter la pénétration de la matière dans les chaussures


Réserver en toute connaissance de la rando et du terrain
Confort


Bien sûr, il est hors de questions de s'acheter tout cela d'un coup, les chaussures, les chaussettes, le sac et l'eau restent indispensables.
Cependant si vous persistez dans cette activité, les éléments indiqués deviennent des objets de confort mais aussi de sécurité avec le temps.
Cela peut devenir une idée cadeau ? Noël, anniversaire, fête des mères et des pères ?

Un livre utile :
Le guide pratique du randonneur édité par la fédération française de randonnée pédestre
On peut aller sur leur site où l'on trouve des renseignements intéressants : www.ffrandonnee.fr
Et bien sûr nous restons à votre disposition pour tout renseignement